L’augmentation poitrine se pratique depuis le début des années 60. Elle est proposée aux femmes dont les seins ne sont pas développés, ou à celles dont le volume mammaire a diminué.

images

Le principe est d’introduire par une toute petite incision, une prothèse souple qui va propulser la glande mammaire vers l’avant. La sensibilité et la lactation ne sont pas modifiées.

Les prothèses sont actuellement remplies de sérum physiologiques, ou de gel de silicone utilisé également dans d’autres spécialités chirurgicales.

(1)

Le déroulement de l’intervention, le mode d’anesthésie, la localisation précise de des futures cicatrises: tout ceci sera expliqué lors de la consultation. En effet, les informations sont personnalisées, car de nombreux critères interviennent dans la décision opératoire et le choix de la technique.

Publicités