Le visage vieillit au moins autant par la perte de son volume ou migration de la graisse que par la distension de la peau. C’est cette perte de capitonnage qui déstructure, creuse et donc vieillit. Le front perd de sa courbure, les tempes se creusent, les pommettes sont moins hautes, moins rondes, les yeux se cernent, les joues sont moins pleines et le cou perd son tonus. Au contraire, un visage jeune se caractérise par sa régularité ainsi que par l’harmonie de ses reliefs.

On vieillit de la même façon qu’un fruit se flétrit en perdant de sa rondeur, et ceci accentue l’excès cutané apparent.

La chirurgie esthétique est un moyen efficace d’atténuer voir d’effacer dans certains cas, les signes du temps.

 

  • L’intervention :

La liposculpture du visage désigne une technique de restructuration des tissus grâce à la propre graisse du patient. Un apport de volume provenant de propres tissus permet de redonner la plénitude de la jeunesse à un visage ou restaurer des volumes manquants.

Ce remodelage est un travail extrêmement minutieux et méticuleux qui fait appel à une appréciation très précise des altérations de volumes. Il s’agit comme un lifting, d’une intervention longue qui se réalise sous anesthésie locale ou générale. Sur certaines zones, lèvres, pommettes, l’augmentation peut se faire en même temps que le lifting.

Cela n’a rien à voir avec de simples injections de graisse, on va par un remaillage méthodique et très précis, redonner du volume à certains muscles et très précis, redonner du volume à certains muscles, à certains reliefs osseux. C’est un vrai remodelage s’appartenant à la structure par de multiple micro implants de sa propre graisse.

L’intervention nécessite donc un prélèvement par liposuccion, à l’aide de canules très fines, réalisée sur le ventre , la culotte de cheval, les genoux,…

 

  • Les suites opératoires sont simples :

L’œdème post opératoire est à prévoir étant donné la multiplicité des zones traitées. Souvent marqué, il faut prévoir 1 à 2 semaines de non disponibilité.

 

  • Le résultat :

L’intégration de graisse dans les tissus sera si parfaite que vous ne sentirez rapidement plus l’apport exogène et, bien qu’une différence soit visible, vous ne vous rendez plus compte. C’est dire l’importance des photos pré et post opératoires car cet apport structurel est très complet. A ceci s’ajoute un effet sur le teint dû à une amélioration de l’irrigation sanguine des tissus restructurés.

Publicités